D’ Ifriqiya vers le Continent Africain

Conscients de la richesse du continent Africain et les opportunités existantes sur cette terre, l’ensemble des intervenants ont lancé à travers leurs discours lors de l’ouverture du Forum Economique Africain aujourd’hui le mardi 24 Avril 2018 un message commun en l’occurrence la nécessité de renforcer les échanges Financiers et économiques entre les pays Africains et de renforcer le partenariat Sud/ Sud.

Deux jours durant, mardi 24 et mercredi 25 avril, les travaux s’attèleront en débats, ateliers thématiques et rencontres B2B de partenariats. Outre le débat sur le renforcement institutionnel requis, cinq panels de discussion traiteront tour-à-tour des questions suivantes :

Construire en Afrique : un marché en expansion,
Les Tics pour un développement durable en Afrique
La santé, vers de nouveaux modèles,
L’enseignement universitaire et l’employabilité,
L’Agribusiness.
M.Radhi Meddeb Commissaire Général du salon a souligné que le choix des thématiques n’était pas arbitraire , surtout que la Tunisie est reconnue pour son savoir-faire dans ces secteurs
M.Omar Behi Ministre du Commerce, a démontré la volonté de la Tunisie et tous les acteurs du monde économique Privé ou Public pour accroitre les échanges entre les pays Africains , surtout que le taux d’export inter-Africain laisse à désirer en atteignant seulement 15%.
En effet , M.le Ministre a fait rappelé que la Tunisie a déposé sa demande d’adhésion à la COMESA (le marché commun des pays d'Afrique australe et orientale) en Janvier 2016

Une action de plus pour la Tunisie dans ses ambitions africaines, également le processus d’adhésion de la Tunisie à la CEDAO
L’installation d’une représentation Tunisienne commerciale et diplomatique à Burkina FASO , Kenya , Kinshasa
L’ouverture de deux lignes aériennes à Conakry et à Cotonou
En plus de l’ouverture de la nouvelle ligne maritime Tunisie Sénégal , un effort partagé entre le CEPEX et la CTN
Il a également évoqué les actions entreprises par Le Conseil Supérieur d’Exportation pour bosster l’export vers les pays africains à savoir :
•La couverture des frais à hauteur de 70% pour l’exploration des marchés étrangers, 60% pour le transport aérien et 50% pour le transport maritime. Quant aux entreprises qui exportent pour la première fois, elles bénéficieront d’une subvention.

•Le soutien de la Société tunisienne d’assurance du commerce extérieur pour les exportations vers le marché africain sur le Fonds de garantie des risques à l’exportation par la prise en charge par l’État de 50% des primes d’assurance à l’exportation par l’intermédiaire.
•L’appui des entreprises nationales ayant des difficultés à se lancer sur le marché africain en leur facilitant l’accès dans les domaines de l’assurance, le financement et le change.

Par ailleurs, il a recommandé de faire de cet évènement , un rendez-vous économique africain annuel
Il importe à signaler que ce forum est organisé par le Ministère du Commerce sous le haut patronage du Chef du Gouvernement M.Youssef Chahed en collaboration avec la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), la Coopération Allemande au Développement à travers la GIZ, la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC). Mais aussi l’Union africaine, la Commission économique pour l’Afrique (ONU), la BEI, l’AFD, la Comesa, et la Cedeao, le CEPEX, AFRICINVEST, CONECT, UTICA, TABC, IACE, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Sfax (CCIS),la Chambre Tuniso-Sénégalaise de Commerce et d’Industrie (CTSCI), et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis (CCIT) .

Nadia Naceur

Les commentaires sont fermés.