Archives de la catégorie: A la une

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis a organisé le Jeudi 15 Février 2018 une journée d’Information relative à la Loi de finances 2018.
Le coup d’envoi de la journée a été donné par M.Mounir Mouakhar , Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis qui a déclaré que le but des réformes instaurées par la loi de Finances est de contrôler le déficit budgétaire afin de consolider les ressources de l’Etat et atteindre ainsi l’équilibre entre la justice fiscale et le développement économique.
Il a ajouté que la Tunisie a connu les deux dernières années une période difficile dans son processus économique étant donné que les indicateurs économiques enregistrés ont reflété une inflation alarmante qui a suscité des réformes urgentes.
Cette journée a été animée par Mme.Sihem Nemssia, Directrice Générale des Etudes et de la Législation Fiscale au sein du ministère des Finances .
En effet , Mme.Nemssia, a passé en revue les principales nouveautés et dispositions de la loi de Finances qui ont entré en vigueur à partir du 1er janvier 2018 et qui ont compris les mesures de réformes en matière de fiscalité en Tunisie qui touchent les impôts directs et indirects et les incitations à l'investissement.
En l’occurrence, la baisse du taux de l'IS ( L'impôt sur les sociétés )à 20% pour les PME (Article 15), l’élargissement de la liste d'entreprises soumise à l'IS au taux de 35% (Article 29), l’’encouragement de recrutement des jeunes diplômés (Article 19), l’augmentation des taux de TVA (Article 43), l’instauration d'une contribution sociale solidaire (CSS) de 1% (Article 53) et l’instauration d'un droit de séjour dans les hôtels touristiques (Article 49).

Nadia Naceur

Communiqué de presse

Dans le cadre du renforcement des relations de coopération entre la Tunisie et le Pakistan, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis a reçu la visite d’une délégation d’hommes d’affaires pakistanais opérant dans divers secteurs et conduite par Mr. Ali Ansar GHUMMAN, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Gujrat et ce le vendredi 9 février 2018.

Après avoir souhaité la bienvenue aux membres de la délégation Pakistanaise Mr. Mounir MOUAKHAR, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis a donné un aperçu général sur l’économie Tunisienne, les principaux secteurs d’exportations et un état des lieux des échanges commerciaux entre la Tunisie et le Pakistan ainsi qu’une brève présentation des activités de la CCI Tunis.
De sa part Mr. Ali Ansar GHUMMAN a présenté le rôle et les activités de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Gujrat ainsi que le poids de cette région dans l’économie Pakistanaise.

Par ailleurs, les deux parties ont exprimé leur volonté de diversifier et de renforcer les échanges commerciaux entre les deux pays et ont émis le souhait de participer davantage dans les salons et les manifestations organisés dans les deux pays.
Enfin, un accord de partenariat a été signé entre les deux parties visant à promouvoir la plateforme Tunisia Trading auprès des entreprises pakistanaises désirant exporter leurs produits vers les pays africians.
Il est à noter que L'économie du Pakistan est la 27e économie au monde en termes de PIB, avec une croissance du PIB de 4,7% en 2016. Avec une population de 180 millions d'habitants, le PIB par habitant en parité de pouvoir d'achat était d'environ 2 724 $ en 2016.


Une journée d’information s’est tenue aujourd’hui au siège de la Chambre de Commerce et d’industrie de Tunis à propos de la participation Tunisienne à « Zurich Olive oil Awards ».
Cette journée a été organisée en collaboration avec le programme suisse de promotion de l'importation SIPPOTunisie ( projet mis œuvre par la fondation Swiscontact et financé par le Secrétariat d'Etat l'Economie Suisse (SECO) et qui s'étale sur la période 2017-2020)
A savoir que le Swiss Import Promotion Programme (SIPPO) est un programme qui facilite les importations en provenance de pays en transition tels que la Tunisie sur les marchés suisse et européens.
Ce programme est doté d’un montant de près de 4 millions de dinars et mis en œuvre par la fondation Swisscontact, (fondation suisse orientée vers l'entreprise pour la coopération et le développement international).
Il a été, le sujet d’une convention entre le Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale et l’Ambassade Suisse en Décembre 2017 d’après M. Mohamed Jouneidi ABDERRAZAK, Directeur de SIPPO Tunisie.
Les Trois secteurs économiques qui seront couverts par ce programme sont ; les produits de la pêche à haute valeur ajoutée, les aliments transformés et les ingrédients naturels.

L’objectif de ce programme est d’aider les entreprises tunisiennes pour accéder aux nouveaux marchés et ce par le biais du renforcement des compétences des institutions d’appui au commerce, de sorte à mieux relier les entreprises tunisiennes exportatrices aux importateurs en Suisse, en Europe et dans d'autres marchés-cibles importants.

De son côté, M. Mounir Mouakhar a souligné que l’accord commercial bilatéral portant sur les règles spécifiques de l’agriculture et qui a été signé en 2004 entre la Suisse et la Tunisie, a annoncé un contingent de 1000 T pour l’huile d’olive Tunisienne conditionnée de moins de 2L et qui bénéficie d’une exonération totale de droit de douane, ce quota n’est pas encore honoré.
D’où l’importance selon M.Mouakhar de la participation tunisienne au Zurich Olive Oil Award , une opportunité pour les sociétés exportatrices tunisiennes pour développer davantage l’expansion de l’huile d’olive conditionnée sur le marché Suisse, renforcer son Branting et arriver à tirer profit pleinement du contingent qui a été accordé à la Tunisie .

Dans ce sens et pour faire bénéficier les entreprises tunisiennes de ce genre de concours, M.Mouakhar a proposé de lancer une stratégie nationale qui regroupe les organismes concernés afin de planifier l’ensemble des concours existants sur les marchés internationaux et faire bénéficier les sociétés exportatrices tunisiennes pour intégrer de nouveaux marchés et booster ainsi l’export qui constitue un axe majeur pour le développement économique de la Tunisie.

N.N